Lorsque la vie te bloque dans une situation.

Qu’est-ce que tu peux faire ?

Continuer quand même ?

Ralentir ?

Arrêter tout ?

Trouver une solution alternative ?

C’est ce qui vient de m’arriver lors de mon dernier séjour dans le désert Marocain.

Je vais te raconter cette histoire et comment j’en suis arrivé à me retrouver bloqué dans le désert, en plein milieu de ma retraite spirituelle.

Avant ça, je veux te dire que ça me fait plaisir de t’écrire à nouveau 🙂

Comme pour chaque retraite, je choisis de me « déconnecter » des écrans, d’internet et des réseaux sociaux.

Une semaine sans écran, ça fait vraiment du bien.

Après, je me réjouis de te retrouver et de continuer les partages.

Ça tombe bien, car durant cette semaine au désert, beaucoup de nouveaux partages me concernant sont sortis.

Je te mets ici les différents liens pour que tu puisses les découvrir :

1. La suite et fin du VLOG de Jordan.

Comme tu le sais, Jordan est venu me retrouver dans mon village pour préparer notre retraite spirituelle « Les 7 Merveilles du Monde Intérieur ».

Jordan a filmé tout son périple pour partager son aventure marocaine via sa chaîne Youtube.

Tu peux maintenant découvrir les 2 derniers chapitres de son VLOG.

Je les ai réunis dans une PlayList spéciale : https://www.youtube.com/playlist?list=PLJPbZg-7YL4o5ZTep_rJJZWsj2pyCEy2O

Nous avons aussi décidé de reporter notre retraite à avril 2020.

Plus précisément, du 20 au 26 avril 2020.

Tu peux retrouver les infos sur ce voyage via cette page :https://marocenconscience.com/7-merveilles-interieures/

2. L’écoute Intérieure.

Mon ami Thomas Marcilly se lance dans une nouvelle aventure de Podcast pour mettre en lumière les parcours des personnes LGBT+

J’ai eu l’honneur de participer à son tout premier épisode.

Dans ce podcast, je parle de ma vie en tant que gay au Maroc et des difficultés que je peux rencontrer par le fait d’être « différent » dans un pays qui pénalise encore aujourd’hui la différence.

Le podcast est en écoute ici : https://youtu.be/hgYzrhbd6zE

3. Ma première conférence.

Mon ami Salim était présent lors de ma toute première conférence lors du festival Wellness de Marrakech.

Il a filmé mon intervention.

Si tu as envie de voir ou re-voir ma conférence, ça se passe par ici :https://youtu.be/7HEhbYlZq1g

4. Mon Nouveau VLOG !

Et enfin, je t’ai partagé hier un tout nouveau VLOG.

Dans les coulisses du festival Wellness, je te raconte comment j’ai vécu cette première expérience où j’ai dépassé ma peur de parler en public pour donner ma première conférence.

Le Vlog est visible ici : https://youtu.be/UwxpAFapN8U

Voilà, maintenant, je peux te parler en quelques mots de mon dernier passage au désert.

Si tu es plus à l’aise avec la vidéo qu’avec le texte, j’ai sorti également une nouvelle vidéo ce matin où je te parle de tout ça.

Tu peux la voir ici : https://youtu.be/rzYV8cIXmAU

Tu te demandes peut-être ce qui s’est passé ?

Comment j’ai fait pour me retrouver bloqué dans le désert ?

Comme tu le sais, je suis retourné dans le désert pour animer une nouvelle retraite spirituelle avec 7 voyageurs en quête de sens.

Le printemps arrive et j’ai pensé que j’allais pouvoir me passer de mes baskets.

Fini les chaussures, les chaussettes, vive la liberté !

Je suis parti avec des tongs de piscine et mes sandales amazighs.

Mauvais calcul.

Le premier jour, après 3h15 de marche, je me suis rendu compte que j’avais fait une grosse erreur en partant sans mes baskets et sans chaussures qui soutiennent mon pied.

Durant la nuit, grosse douleur au pied-droit, puis le lendemain au pied gauche.

Le jour suivant, un de nos chameliers m’a prêté ses sandales de marche.

J’ai marché durant presque 4 heures, en compagnie de mes voyageurs.

Mais la douleur était toujours très présente, de plus en plus.

J’ai dû faire un choix.

Rentrer au bivouac fixe et laisser mes voyageurs finir la retraite sans moi ? Hors de question !

Continuer la marche malgré la douleur et sans chaussures adaptées ? Pas très raisonnable.

Il me reste l’option du dromadaire.

Je peux continuer la marche avec mes voyageurs sur le dos du dromadaire.

C’est cette option que je vais choisir, l’option la plus douce.

Je n’avais pas du tout envie d’aggraver mon cas et d’augmenter la douleur.

J’ai donc passé les 3 derniers jours de marche sur le dos du dromadaire.

Je peux te dire que j’ai vécu ce voyage vraiment différemment des autres fois.

C’était très bizarre et en même temps une super expérience à vivre.

J’ai pris de la hauteur. 

Parfait pour observer, contempler, être présent.

Suivre le rythme de l’animal.

Épouser sa cadence.

Très souvent, je rentrais dans un état de méditation, de pleine présence.

Je ne verrais plus jamais mes amis les dromadaires de la même façon maintenant.

La leçon de cette histoire ?

Même si la vie semble te bloquer ou te paralyser, sache qu’il y a toujours une option présente quelque part.

À toi de voir ce qui est le plus juste pour toi, en ce moment précis.

Accueillir le présent, accueillir le réel.

C’est une grande leçon de bienveillance envers mon propre corps, envers mon mental.

Avec un grand message derrière : R A L E N T I R.

Ces 3 premiers mois de l’année 2019 ont été très intense pour moi.

Je vais maintenant pouvoir ralentir un peu.

Me poser.

Prendre du temps pour rester seul, chez moi, dans la vallée de l’Ourika.

Je te donne rendez-vous pour la prochaine retraite spirituelle qui aura lieu fin mai.

En ce moment où je t’écris, il reste encore 5 places disponibles.

Tu peux voir si ce voyage est fait pour toi : https://marocenconscience.com/retraite-desert-maroc

À très vite pour la suite de mes aventures.

Prends soin de toi et n’oublie pas…

… partage l’amour autour de toi 🙂

YALLAH !

Stéphane

PS : Pour rester en lien, tu peux rejoindre mon infolettre : https://marocenconscience.com/infolettre

L'infolettre de maroc en conscience

Rejoins mon infolettre

Pour rester en lien, connaître les dates des prochains voyages et suivre mon actualité.

Félicitation ! Tu es maintenant abonné à mon infolettre